RSS Facebook Twitter
brigitte-collet-udi
 

Bordeaux : adjointe d’Alain Juppé depuis 16 ans, elle rejoint le mouvement d’Emmanuel Macron

SUD OUEST – Publié le 31/03/2017 à 10h39. Mis à jour à 14h53 par C. C..

La centriste UDI Brigitte Collet, adjointe à la petite enfance à la mairie de Bordeaux, rejoint En Marche

Après Jean-François Boras, qui a quitté la présidence de l’UDI Gironde cette semaine, la centriste Brigitte Collet, médecin de profession et adjointe d’Alain Juppé à la petite enfance a, elle aussi, décidé de rejoindre Emmanuel Macron en adhérant au mouvement En Marche ! « Je suis une juppéiste convaincue depuis 2001. J’ai milité pour qu’il gagne la primaire, et puis… on a perdu. La règle était que nous soutenions le vainqueur mais il est impossible pour moi de voter François Fillon : aucun signe d’ouverture au centre, aucun signe de modération, des soutiens conservateurs et un projet trop brutal, des affaires et une défense maladroite avec sa théorie du complot », explique-t-elle.

« Un projet construit »

Et de poursuivre : « J’ai trouvé chez Macron, un projet construit, réaliste, finançable, qui fait la part belle aux classes moyennes, qui redonne du pouvoir d’achat aux ménages et de l’espoir aux jeunes. Sa réforme des retraites est cohérente et son plan d’investissement sur cinq ans va dynamiser notre économie », raconte celle qui avait soutenu Valéry Giscard d’Estaing en 1974. Selon l’élue bordelaise, le projet Macron est en cohérence avec les idées du Centre.

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire